ils marchent on marche tu marches à travers la ville et celle-ci toute entière te nous les traverse

par miguel d'ajuda pinto

à toi vous l’ami qu’oeuvres oeuvrez par près les villes pénombres et là voyez là vois là marches là marchez ‘squ’à leur bord et qu’êtes es pénétré des choses qui sont les mêmes d’ces celles qui diffèrent

On m’a déjà expliqué ce qui était le plus avantageux. Mais quand il s’agit de décider entre deux possibilités, j’oublie laquelle est la plus avantageuse. On devrait pouvoir ne conserver en mémoire que la plus avantageuse et oublier l’autre. Je le lui dis.

s’peut bien que mais — d’suite avant la tempête vous te tu vous couches couchez — pam pam ça tombe abat — du bois mon père du bois — creusez érodes creuses érodez perce(r demain r)’à jour ça s’organise — quand d’bout enfin lèves levez verras verrez ceux d’front humide juste d’eau baptismale pas peine

pour noyau un extrait de fiction par martin walser,
traduction marie-louise audiberti